Déserts

—> de mars à juin 2005 : une saison pour plonger dans le silence comme on s’aventure dans le désert et y découvrir l’essentiel.

lundi 24 novembre 2008

Marcher...
Marcher sans fin sur des plaines immuables
où s’évanouissent les mirages.
Dépasser les puits morts. Tenir.
Douceur des soirs, des nuits sous les étoiles.
Bénir les oasis,
y goûter l’eau et l’ombre : visitations de l’Esprit
Et reprendre la marche, et la lumière dévorante,
la solitude et la brûlure du cœur...
Etrange mystère du désert.

Le désert. Certains en rêvent. D’autres en ont peur. Tantôt lieu de l’absence. Tantôt lieu de la présence. Lieu de la solitude. Ou lieu de l’intime rencontre, de soi, des autres, de l’Autre. Lieu de la vérité, des masques démasqués. Lieu du silence. Lieu des mille voix. Lieu du désir. Lieu de la peur. Lieu des grands choix.

Mais où est le désert ? Peut-être dans les villes autant que dans les sables... Peut-être autant en soi qu’en un lieu étranger. Il s’agit davantage d’un chemin intérieur à prendre que d’un lieu où il faudrait se rendre. Le désert n’est pas seulement " là-bas ", il est aussi " ici "...

Pour décliner ce thème sous des modes divers, l’association Solid’Art Saint-Maurice donne carte blanche à des artistes croyants ou non-croyants.

De mars à juin 2005, et en septembre aussi, se succéderont des concerts, des expositions, des lectures, des ateliers d’expression, des spectacles, des dialogues, et des installations qui chercheront à toucher à l’intime le passant d’aujourd’hui.

Une installation
Passage : chemin de sable, de verre et de lumière.

Des expositions
- Sable et Lumière, de Anny PELOUZE
- Paroles de sable, de Bernadette ROBERT-DUBAR
- Toujours l’Afrique, de Philippe HOLLEVOUT
- Errance, de Benoît DUFOUR
- Zanskar en haut du toit du monde, de Angèle et Jacques MAYEUX

Des conférences animées par Bertrand REVILLION
- Le désert traversé, avec Patrice GOURRIER et Colette NYS-MAZURE
- De la solitude à la rencontre, avec Eric-Emmanuel SCHMITT et Gabriel RINGLET

Des spectacles vivants
- Le prophète, d’après K. GIBRAN mis en scène par Francesco AGNELLO
- Contes au désert, une création de Jean DAVID
- Hymnes pour l’espérance, par Soeur Marie KEYROUZ et l’Ensemble de la Paix


 

Accueil | Plan du site | Contact