Vous êtes ici : Accueil > Saint-Jean > Les parvis
la saison culturelle 2011
lundi 21 novembre 2011

« l’Art raconte le Corps »

rencontres au coeur du Blanc Seau

JPEG - 43 ko
Exposition

Dans le cadre de la saison culturelle de la fraternité dont le thème est cette année : « Ceci est mon corps », l’association Vioparvi a organisé une exposition de peinture intitulée : « L’art raconte le corps ». Cette exposition installée au cœur même de l’église Saint Jean l’Evangéliste de Tourcoing, était ouverte à la visite entre le 16 septembre et le 13 novembre. Cette exposition s’est construite de manière peu classique. En effet, elle est née du partenariat avec un peintre local : Joël Cunin, qui a rencontré individuellement, dans son atelier, des tourquennois, pour échanger avec eux autour du thème du corps. L’artiste a ensuite composé ses œuvres en retranscrivant l’émotion et le vécu qui étaient ressortis de ses différentes rencontres.

Cette exposition a, semble t-il, été loin de laisser les visiteurs indifférents. En effet, selon les organisateurs de cette exposition, ce qui revient souvent dans le témoignage des visiteurs, c’est l’originalité du projet. Notamment, le fait que les toiles exposées soient le fruit de multiples rencontres, de partages, d’échanges. L’idée que le tableau ne soit pas seulement une émanation intime de l’artiste, de ses centres d’intérêts mais bien le reflet des rencontres, comme si chaque tableau avait été peint quasiment à quatre mains, en tout cas à deux âmes.

Mais cette exposition a su toucher les visiteurs dans ce qu’il y a peut-être de plus profondément humain en chacun. Ainsi, Eric, l’un des organisateurs de l’exposition a été touché par cette personne qui est sortie en larmes de la visite. Incapable, dans un premier temps, d’exprimer cette émotion, elle est arrivée, après un temps d’écoute, à faire le lien avec le décès de son époux.

Marc, l’un des tourquennois qui a rencontré Joël, partageait que lorsqu’il se regarde dans un miroir, il ne se reconnaît pas. Par contre, lorsqu’il regarde son portrait fait par Joël, il dit « c’est moi ». Comme si dans le tableau, il y avait quelque chose de son image mais également de son âme.

Les visiteurs ont également été touchés de voir ces toiles exister dans ce lieu qui porte du sens. Les organisateurs ont voulu intégrer le chœur liturgique à l’exposition afin de ne pas dissocier le lieu privilégié de la présence du Corps du Christ et cet autre lieu où s’expose le sacré qui est inscrit dans le corps de l’homme.

L’émotion fut également au rendez-vous quand le 16 octobre, l’ensemble vocal COL CANTO est venu, dans l’église Saint Jean, donner une dimension musicale à l’exposition, en interprétant des œuvres baroques illustrant le thème du corps, accompagné par un ensemble de violes de gambe et de cuivres.

Il faut saluer l’initiative de l’association Vioparvi qui a consacré une énergie formidable dans l’organisation de cette exposition. Malgré les difficultés, ils ont mené à bien ce projet et on réussit à mettre l’art au cœur du Blanc-Seau.

Eric, Joël, Cyril

vidéo 1

vidéo 2


 
Autres articles
jeux de coopération

Accueil | Plan du site | Contact